L'autoradio le plus fûté du moment

MB Global Report 03.10.2008 11:58
PARROT RK 8200 'tout numérique'

PARROT RK 8200 'tout numérique'


Désormais la musique nomade est entièrement numérique - sauf, pour peu de temps encore, la radio FM. De plus, son stockage s'avère chaque jour de plus en plus facile et économique, grâce à des supports variés qui ont le bon goût de rester largement compatibles...




La musique embarquée et ses succédanés nomades se sont débarrassés successivement, dans l'ordre : 

des disques 45T à lire dans un 'mange-disque', des cassettes compactes Philips, de la cartouche 8 pistes, du MD de Sony, de la cassette numérique DCC Philips-Technics, du MicroDrive Blaupunkt, du CD / DVD / R-RW en lecteur simple ou chargeur...


Aujourd'hui la musique est facile et rapide à obtenir, on la trouve sur une multitude de sites en ligne. Il n'est donc besoin de rien d'autre que d'un support ordinaire pour la recevoir puis la transférer vers l'un des multiples lecteurs que l'on a tous à disposition.
Où stockons-nous la musique à présent ?

... dans n'importe quel support de mémoire statique : lecteur multimédia de poche comme un Ipod, clé mémoire usb, carte d'appareil photo ou autre 'SD',... pour ne citer que les plus répandus, économiques et faciles d'emploi. Oublions quelques formats exotiques dépassés, limités par leur compatibilité strictement propriétaire et qui plus est pas parmi les plus économiques... Le public a fait son choix.

CDs & DVDs /R-RW restent encore populaires par leur prix et par habitude, mais rien n'oblige à y recourir depuis que des mini-supports s'imposent en étant bien plus pratiques d'emploi et encore plus grands en capacité.
Presque tous les téléphones portables accueillent aussi de la musique, ce qui les rend aptes à servir de support secondaire voire principal.
  


Réfléchissant sur ces nouveaux modes d'acquisition, d'échange et d'utilisation de la musique dans un flux constant depuis la maison vers l'extérieur, le lieu de travail et la voiture, Parrot a redéfini complètement le récepteur de base tel qu'on le concevait jusqu'ici.

La marque a bâti sa réputation dans les accessoires de téléphonie mobile embarquée depuis nombre d'années ; il est logique qu'elle se tourne désormais vers l'audio, qui d'ailleurs ne se conçoit plus comme séparé de la télécommunication mobile.
Les "radiophones" précurseurs lancés par Blaupunkt sont désormais un concept courant et Parrot se retrouve naturellement dans ce schéma très actuel. 
 


Dans son nouveau produit RK 8200, tout lecteur "mécanique" a été purement et simplement supprimé, pour céder la place à un évidement fermé derrière le panneau de façade. Cette baie dissimulée est apte à accueillir l'universel lecteur mpeg que tout le monde ou presque possède ou possédera bientôt. Une connection jack 3,5 est là pour cela, tandis qu'un lecteur SD sur le côté permet d'étendre le choix des sources . 

Les connecteurs de la baie acceptent n'importe quel produit du monde Apple (Ipod et Iphone) ou PC (communiquant par usb).


Le panneau amovible n'est pas seulement un dispositif antivol : il embarque 1 Go de mémoire, propre à assurer une programmation musicale minimale chargée depuis l'ordinateur domestique, professionnel ou un portable.

Un module Bluetooth incorporé dispense de connecter son téléphone (pourvu qu'il soit compatible BT comme presque tous les GSM actuels) : la communication sans fil s'activera dès l'entrée à bord - après un paramétrage aisé réalisé une première fois. 2 microphones en façade déterminent lequel des deux passagers parle et transmettent sa voix via un filtre électronique anti-écho supprimant le défaut habituel aux communications "mains libres". Le son entrant des communications est naturellement retransmis par les haut-parleurs du véhicule. 


La façade libérée de toute entrée de support encombrant peut confortablement accueillir un large pavé numérique à gauche, une commande centrale de volume et autres contrôles de bonne taille, ainsi qu'un grand écran multifonctions à droite. Il affiche les pochettes d'albums, les interprètes, les titres et permet la sélection directe des morceaux.

Si l'on ajoute que l'unité intègre une section amplificatrice de 180 W (max.) et que le prix de vente est de seulement 229 €, il ne reste qu'une question à se poser, à la manière du beau George : "quoi d'autre ?"



ARTICLE EN ANGLAIS, DANS THAI NEWS LAND



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article